"Il faut réussir le pari de cette boutique de VOD pour toute la famille." (Hubert de Torcy)


L'ECRAN : Vous êtes actuellement le directeur de Saje distribution, pouvez-vous nous résumer votre parcours jusque-là ?

Hubert de Torcy : Au sortir d’HEC, après 10 ans dans l’automobile et 10 ans dans différents médias chrétiens (Il est vivant, Editions de l’Emmanuel, KTO, L’1visible), j’ai lancé Saje, qui est une société de production et de distribution audiovisuelle de films d’inspiration chrétienne.

 

L'ECRAN : Qu’est-ce que Saje distribution ? Quelle est son ambition ?

Hubert de Torcy : L’ambition de Saje est de rendre accessible au public francophone les films et téléfilms d’inspiration chrétienne, en les distribuant en salles, en DVD/VOD, mais aussi, à l’avenir, en produisant nos propres scénarios. Il existe actuellement une offre sans précédent de films d’inspiration chrétienne, produits majoritairement dans d’autres pays. Aux Etats-Unis, la plupart de ces films à très gros budget sortent sous le label des Majors parce que catholiques, protestants et évangéliques se sont mobilisés massivement pour faire le succès de ces films engagés. Par notre action, nous cherchons également à montrer qu’en France il existe aussi un vrai marché pour ce qu’on appelle les « faith based movies » (films basés sur la foi).

 

L'ECRAN : Qu’est-ce qui vous a poussé à monter ce projet ?

Hubert de Torcy : Probablement la frustration de voir des bandes-annonces de films formidables qui sortaient aux États-Unis (comme Cristeros, Dieu n’est pas mort, Miracles du Ciel, La Résurrection du Christ, etc.) et qu’aucun distributeur en France ne souhaitait distribuer. Mes 10 années dans les médias chrétiens me donnaient accès facilement à ceux qui pourraient être les relais d’opinion de ces films en France. Nous avons démarré notre activité de distribution de films avec Cristeros en 2014. Le succès d’estime (82 000 entrées avec très peu de moyens de communication) a été salué par la profession et nous a incité à poursuivre dans cette voie.

 

L'ECRAN : Actuellement vous proposez des centaines de VOD à la vente, sur quels critères sélectionnez-vous ces films ?

Hubert deTorcy : Il y a bien entendu nos propres films, qui ont fait l’objet d’une sélection quand on a choisi d’en acquérir les droits. Mais il y a surtout un grand nombre de films, sans messages religieux spécifiques, mais qui véhiculent de belles valeurs et globalement sont tout public, c’est-à-dire sans trop de violence ou d’érotisme. En effet, notre plateforme de vidéo à la demande est à destination de tous les membres de la famille et rassemble une sélection de films et séries choisis pour leurs qualités artistiques, leur caractère éducatif ou spirituel, leurs qualités morales.

 

L'ECRAN : Quelles valeurs peut prôner un film selon vous ?

Hubert de Torcy : Les meilleures, comme les pires. Tout dépend de l’intention de ses auteurs, scénaristes et réalisateurs. Beaucoup de films aujourd’hui font l’apologie de la vengeance, de la violence, du vol, du mensonge, de l’hédonisme, de l’adultère, de l’euthanasie, etc. Combien de fois le spectateur est-il mis en situation d’espérer que le cambrioleur réussisse son coup et échappe à la police ? Combien de love stories où tout est fait pour nous faire désirer l’adultère ? Combien de films où les relations sexuelles sont montrées avec complaisance pour susciter la concupiscence du spectateur ? Certains films peuvent avilir l’homme. D’autres, au contraire, vont le faire grandir et l’édifier. C’était vrai dans l’Antiquité pour le théâtre, dont Aristote vantait les vertus cathartiques. Cela l’est encore davantage avec le cinéma qui peut prôner des valeurs de courage, de fidélité, d’amitié, de pardon, de sacrifice, d’honneur, de don de soi, de pudeur, de droiture etc. Ce que nous souhaitons, c’est que les films que nous sélectionnons présentent de telles valeurs.

 

L'ECRAN : Certains films font référence à un partenariat avec lecran.club, quel est le fondement de ce partenariat ?

Hubert de Torcy : En réalité, ce sont tous nos films (hormis ceux pour lesquels Saje est déjà l’ayant-droit) qui font partie de ce partenariat. Quand nous avons eu l’idée de cette plateforme, nous cherchions des cinéphiles qui avaient les mêmes critères que nous pour opérer cette sélection. Nous pensions que nous aurions à faire appel à différentes personnes, des critiques de cinéma ou des blogueurs qui partagent nos valeurs par exemple. Quand nous avons rencontré l’équipe de Lecran.club, nous avons vite compris que nous étions complètement sur la même longueur d’onde, avec le même souci éducatif et de transmission de valeurs, avec les mêmes critères d’attention et les mêmes points de vigilance. C’est une grande chance pour nous car nous pouvons leur confier les choix éditoriaux et les commentaires des films retenus en totale confiance.

 

L'ECRAN : Pour finir, avez-vous d’autres projets pour l’avenir ?

Hubert de Torcy : Il nous faut maintenant réussir le pari de cette boutique de vidéo à la demande pour toute la famille. C’est un vrai défi car chaque année, nombreuses sont les plateformes qui font faillite. Nous allons continuer à sortir en salles et en DVD des films forts et stimulants. Nous allons aussi, je l’espère, commencer à développer des projets de scénarios.


Informations complémentaires

Au sortir d’HEC, après 10 ans dans l’automobile et 10 ans dans différents médias chrétiens (Il est vivant, Editions de l’Emmanuel, KTO, L’1visible), Hubert de Torcy a lancé Saje, qui est une société de production et de distribution audiovisuelle de films d’inspiration chrétienne.

Cristeros (2011)

Réalisateur : Dean Wright

Acteurs : Oscar Isaac (Victoriano 'El Catorce' Ramirez), Andy Garcia (Enrique Gorostieta Velarde), Eva Longoria (Tulita), Peter O'Toole (Father Christopher)

Durée : 02:22:00