Articles

Chaque éducateur (parents, enseignants,...) met le curseur plus ou moins haut en fonction de sa pédagogie et de la maturité du public qu'il a sous sa responsabilité.

A l'occasion de la sortie de son film Lads and Jockeys Benjamin Marquet (réalisateur) a bien voulu répondre à nos questions.

Bonjour Benjamin, on va rentrer dans le vif du sujet afin d'entamer cette libre discussion.

Depuis plusieurs années nous donnons des conférences, des cours et des initiations portant sur le langage cinématographique ou sur l'éducation à l'image. Pour moi, chacune de ces entrevues avec le public a été l'occasion de parfaire ma pédagogie, dont la concrétisation fut L'écran. Même si aujourd'hui notre site doit répondre à des attentes très diverses, tout est parti de là : offrir aux éducateurs une palette d'outils facilitant l'intégration de l'audiovisuel dans leur approche éducative.

Le cinéma est un art. Il est constitué de millions d’œuvres créées par les hommes, qui ont voulu véhiculer un message, chacun d'une certaine manière. On peut vouloir dénoncer l'adultère en faisant rire, ou au contraire en faisant pleurer. Ces deux modes que sont la comédie et la tragédie vont permettre de faire passer la ou les mêmes idées principales, de façon différente.

Vous trouverez ci-dessous une synthèse des réponses données à ce questionnaire, ainsi que la liste des projets que nous mettrons en oeuvre.

Merci à tous ceux qui ont pris le temps de nous répondre. Notre travail sera pour vous !

On sait que la culture précède la politique et qu'aucune idéologie ne peut s'installer durablement sans passer d'abord par elle. Il est en effet une constante historique : les peuples n'acceptent de suivre que ce qu'ils considèrent juste. A défaut, cela se solde nécessairement par une révolution. Qu'il s'agisse d'un gouvernement injuste, ou d'un gouvernement effectivement juste, il faut qu'il soit perçu comme juste.

Ce constat explique pourquoi les indignations et les actes de résistance politique sont voués à l'échec tant qu'ils ne s'accompagnent pas d'abord d'une conquête culturelle.

Depuis plusieurs années nous donnons des conférences, des cours et des initiations portant sur le langage cinématographique ou sur l'éducation à l'image. Pour moi, chacune de ces entrevues avec le public a été l'occasion de parfaire ma pédagogie, dont la concrétisation fut L'écran. Même si aujourd'hui notre site doit répondre à des attentes très diverses, tout est parti de là : offrir aux éducateurs une palette d'outils facilitant l'intégration de l'audiovisuel dans leur approche éducative.

Tout d’abord, et de manière générale, il ne s’agit pas de donner un avis subjectif et moraliste sur les différentes œuvres.

Le rapport de la commission "Famille, éducation, médias" a été remis, le 20 octobre, à Nadine Morano. Face aux dangers de l'image les consciences sont en train de se réveiller, ni trop tôt, ni trop tard.

L'écran est le portail de l'image dédié aux éducateurs, intégralement consacré à l'éducation à l'image et par l'image...

Pages